Nom usuel : clitocybe laqué

clitocybe laqué, laccaria laccata
clitocybe laqué, laccaria laccata

Synonymes : laccaire laqué, agaric laqué
latin : laccaria tetraspora

Chapeau : de 2 à 5 cm, convexe devenant plat avec légère dépression au centre, légèrement pelliculeux à furfuracé au centre, à marge plus ou moins striée, irrégulière devenant ondulée, hygrophane, de couleur fauve clair à rouge brique (large palette de tons), s'éclaircissant par temps sec

Lames : adnées à décurrentes, inégales, épaisses et espacées, de couleur rose-brunâtre pâle à ochracé rosâtre pâle

Anneau : néant

Pied : de 4 à 8 cm, fin, coriace et fibreux, souvent flexueux, de même couleur que le chapeau, parfois légèrement plus clair

Exhalaison : nulle à très légèrement fruitée

Période de cueillette : à partir du milieu de l'été et jusqu'à la fin de l'automne

Biotopes : aussi bien dans les bois de feuillus que parmi les conifères

Confusions : possible avec laccaria proxima ainsi qu'avec laccaria bicolor

Famille : tricholomatacées, clitocybées

Nom scientifique : laccaria laccata

Commentaires

La chair est de couleur brun rougeâtre pâle et les spores sont blanches. La marge est parfois faiblement cannelée et souvent ondulée. Ce champignon se développe souvent en solitaire mais parfois aussi en groupe de quelques individus. Bien que comestible, il n'a pas de saveur particulière, est un peu coriace, moins apprécié que sa soeur l'améthyste.




comestible

Retour