Nom usuel : amanite safran var. fauve orangé

amanite safran var. fauve orangé, amanita crocea var. aurantiofulva
amanite safran var. fauve orangé, amanita crocea var. aurantiofulva

Synonymes :

Chapeau : de 7 à 15 cm, conique devenant convexe puis s'étalant, faiblement mamelonné, à marge striée, de couleur fauve orangé plus ou moins soutenu à roux

Lames : libres, moyennement serrées, de couleur blanche à reflets jaune-orangé clair, à arêtes dites "givrées"

Anneau : néant

Pied : long et cylindrique, de couleur blanchâtre à jaunâtre pâle, nettement pruineux voire couvert de fines méchules, inséré dans une profonde volve membraneuse (de 4 à 5 cm) à bourrelet de couleur blanche

Exhalaison :

Période de cueillette : à partir du milieu de l'été et jusqu'à la fin de l'automne

Biotopes : aussi bien dans les bois de feuillus que de résineux ou les bois mixtes, en plaine comme en altitude

Confusions : possible avec ses cousines l'amanite vaginée et l'amanite fauve

Famille : amanitacées

Nom scientifique : amanita crocea

Commentaires

La chair est de couleur blanche. Cette espèce se développe aussi bien en troupes réduites de quelques individus qu'isolément. Proche d'aspect avec ses cousines de même qu'avec la variété typée, elle l'est tout autant du point de vue de la toxicité, au moins à l'état cru. Il est donc judicieux de la laisser sur place afin d'éviter tout risque d'intoxication.




toxique au moins à l'état cru

Le pied est parfois profondément enfoui dans la litière et prend alors une longueur disproportionnée. Cette particularité peut également s'appliquer aux différentes espèces et variétés de la section amanitopsis que sont vaginata et crocea :
amanite safran var. fauve orangé, amanita crocea var. aurantiofulva


Retour